Pour ou contre le SSD ?

Nombreuses questions autour du SSD…

On entends tout et son contraire … Le SSD n’est pas fiable dans le temps… On risque de tout perdre… C’est trop cher … etc..

Mais avez vous déjà essayé ? Savez vous que les SSD sont implantés dans la célèbre marque à la pomme depuis longtemps. Les SSD sont certes plus petit en capacité mais vu le nombre de  PC dotés d’un disque dur mécanique de 1000 Go en 5400 tr/min avec moins de 100 Go réellement utilisés ( Purement par raison commerciale). On peut se demander à quoi cela sert d’avoir beaucoup d’espace avec un très faible débit. Ne vaut-il pas mieux avoir moins d’espace  et un temps de réponse 10 fois plus rapide au minimum ?

Le SSD, c’est quoi concrètement ?

Les SSD (pour Solid State Drive) offrent des performances largement supérieures à celles d’un disque dur classique. Pour expliquer simplement, le disque dur classique est un composant mécanique de format 3.5’’ pour les PC fixes et 2.5″ pour les PC portables. Les débits de transfert d’un disque dur tournent autour de 80-100 Mo/s et les temps d’accès disque varient entre 7 et 18 ms en fonction du nombre de rotation par minute.

Sur un SSD, la partie mécanique est remplacée par des puces de mémoire. Quasiment identique à celle que l’on retrouve dans les clefs USB.
Il existe deux types de SSD : ceux disposant d’une connectique SATA, destinés au marché grand public, et ceux à monter sur un port PCI-Express, plus adaptés aux professionnels.
Malgré ce que l’on peut lire parfois sur le web, la durée de vie d’un SSD reste relativement élevé dans un usage normal d’un ordinateur (plusieurs années).

Quels sont les avantages des SSD ?

Les avantages des SSD sont nombreux : réactivité, démarrage et lancement de programmes ultra-rapides, un silence absolu, puisqu’il n’y a pas de partie mécanique, insensibilité aux vibrations, ils ne chauffent pas, résistent aux chocs et sont petits (format 2.5’’). Ils sont ainsi parfaitement compatibles à la fois avec les PC fixes et les PC portables. Le temps d’accès moyen est de 0.1 ms. Cependant, leur principal inconvénient reste leur prix.

Quels sont les critères à retenir avant de me lancer ?

Le contrôleur est tout particulièrement important. Celui-ci doit gérer le SATA III d’une part, interface qui vous garantira des débits de lecture et d’écriture rapides. Le SATA III supporte des débits théoriques allant jusqu’à 600 Mo/s, mais aussi un maximum de IOPS (input/output operations per second). Plus ce nombre est important, plus le contrôleur traitera les opérations rapidement.
Le contrôleur est aussi chargé d’uniformiser l’usure des puces Flash NAND pour ainsi allonger la durée de vie du produit.

Quelle est la meilleure option pour mon PC ?

L’installation de deux unités de stockage : un SSD de taille modérée pour installer le système d’exploitation et vos programmes, et un disque dur pour stocker en masse vos données. Dans le cas d’un PC portable, le stockage des données pourra être externalisé car peu de PC portables disposent de deux emplacements pour le stockage.

Faut-il défragmenter un disque SSD ?

Le formatage classique ne se réalise pas sur un SSD. Il est remplacé par une optimisation du disque qui se réalise très rapidement. Temps d’environ  30 secondes relevé sur un SSD de 525go lors de la première optimisation.

 

Ci-dessous une petite vidéo SSD contre Disque Dur sur 2 PC  portables identiques.

 

Alors convaincu ?

Vous souhaitez en savoir plus ou obtenir un devis pour votre PC  vous pouvez me contacter ici

 

 

Laisser un commentaire

Voir les boutons
Réduire les boutons
%d blogueurs aiment cette page :